Politiki pe bonzenga ya makomi ya ntoki na mokili
Politiques et Esthétiques d’une littérature mondiale
Politics and Aesthetics of a World Literature
Siasa na Sanaa ya Fasihi hii ya Ulimwengu

Colloque international
15-18 mai 2019

Palazzo Feltrinelli
Via Castello, n. 4 Gargnano (BS)

Photo: A Blueprint for Toads and Snakes. Sammy Baloji, Framer Framed 2018, ph. © Eva Broekema

UNIMI (Università degli Studi di Milano), en collaboration avec l’Università della Calabria et l’Università di Napoli l’Orientale, grâce à un projet de pertinence nationale financé par le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche (MIUR) et placé sous le Haut Patronage du Parlement européen, organise un Colloque à Palazzo Feltrinelli, Gargnano del Garda (BS), du 15 au 18 mai 2019.

L’idée du colloque est née du constat que le Congo RDC est souvent présenté comme l’un des centres de la mondialisation. Cette perspective est salutaire, dans la mesure où elle conteste l’idée d’une Afrique périphérique par rapport à l’Occident, mais elle se borne à la dimension économique. Or, que se passe-t-il lorsque nous envisageons la littérature congolaise dans une perspective mondiale ? Cet angle d’approche permet de souligner le caractère poreux des frontières nationales, et de remettre en cause l’opposition centre/périphérie qui gouverne encore l’approche de la World Literature, selon laquelle le but premier des écrivains des « marges » serait de publier à Paris, à Londres ou à New York. On gagne à considérer le Congo comme un centre littéraire, pour les écrivains de la diaspora d’abord : qu’ils vivent à Bruxelles, à Graz ou en Louisiane, le Congo semble fonctionner comme un pôle d’attraction, à la fois textuel et physique. En ce qui concerne les écrivains qui résident au Congo, nous envisagerons les dynamiques qui reconfigurent aujourd’hui ce champ littéraire.

Pour saisir ces phénomènes, il nous a paru important d’interpeller les écrivains d’abord, les maisons d’édition qui travaillent dans les langues locales, les stratégies éditoriales des jeunes écrivains, et la circulation des textes entre le Congo et le reste de l’Afrique. Les axes du colloque croiseront donc plusieurs perspectives et proposeront également une action concrète de mise en réseau des acteurs du champ littéraire africain, grâce à l’activation d’une plateforme basée au Congo RDC.

Président du colloque : Silvia Riva
Comité d’organisation : Julien Jeusette, Donato Lacirignola, Mario Spagnolo